De l’Airbnb dans les cales en projet (Huy)


De l’Airbnb dans les cales en projet



Du logement dans les cales est espéré dans les deux ans.

Heymans


«Je vais à Paris depuis 40 ans et j’ai toujours rêvé devant les péniches aménagées en logement ou bar sur la Seine, explique Lambert Wéry dont les activités dans l’événementiel ont été stoppées net par la crise Covid-19.

Cela a été l’élément déclencheur.» Habitués à monter des projets dans l’urgence, Lambert Wéry et Cécile Watelet se sont lancé le défi d’être prêts en deux semaines après avoir acheté la péniche «Lilas» sur un véritable coup de cœur. «Elle a quasi 100 ans, un cachet exceptionnel. Elle baigne dans son jus et on ne fait que de menus aménagements pour ne pas la dénaturer. Cela pourrait être plus classieux, mais on tient au côté vieille péniche. Même les tables sont faites du bois d’eau qu’on a retrouvé dans les cales. Sans le coup de main de nos amis pour peindre, souder…, on n’aurait jamais su être prêts.»

Il a aussi fallu au couple répondre aux exigences des Voies navigables (SPW) pour lancer son activité. «La péniche doit être en ordre de contrôle technique et de naviguer avec un capitaine attitré qui n’est autre que l’ancien propriétaire à qui nous l’avons achetée.» Dans les plans de Lambert Wéry, les cales de la péniche pourraient être transformées en logements et entrer dans l’offre Airbnb dans les deux années.

Laisser un commentaire